INFORMATIONS SUR LES ANALYSES

Lacticodéshydrogénase (LDH)


COTATION 

B 20.


BUT

L'augmentation des LDH est témoin d'une nécrose cellulaire.


PRINCIPE

Enzyme cytoplasmique présente dans la plupart des tissus (entre autres hépatique, pulmonaire et cardiaque et éléments figurés du sang) et libérée par la cytolyse et la nécrose musculaire.


RÉALISATION PRATIQUE

5 ml de sang


RÉSULTATS

Le laboratoire donne ses valeurs normales en fonction de la technique de dosage utilisé.
Il est possible d'isoler les 5 isoenzymes des LDH dont les pourcentages sont les suivants chez le sujet normal :
- LDH 1 : 14 à 33 %
- LDH 2 : 28 à 40 %
- LDH 3 : 18 à 30 %
- LDH 4 : 6 à 16 %
- LDH 5 : 2 à 16 %


INTERPRÉTATION ET INTÉRÊT

Le taux est élevé dans la plupart des pathologies infectieuses, surtout pulmonaires, vasculaires, inflammatoires ou néoplasiques telles que les lymphomes. L'examen a un certain intérêt dans la surveillance des embolies pulmonaires.
L'augmentation de la fraction LDH5 est généralement associée à des affections squelettiques ou cancéreuses.
L'augmentation des fractions LDH2, LDH3, LDH4 est généralement associée à des destructions plaquettaires massives ou à des pathologies du système lymphatique.
L'augmentation des fractions LDH1 et LDH2 est généralement associée à l'infarctus du myocarde et à différents types d'anémie.


P.B.

© Initiatives Santé